fbpx

L’Internet des Objets ou IoT (« Internet of Things »), concept qui, il y a une dizaine d’années, paraissait essentiellement marketing, est aujourd’hui un moteur de profondes transformations dans la vie des entreprises. Prolongation du « Machine to Machine » (M2M), l’Internet des Objets se présente comme l’interconnexion des objets physiques connectés à Internet, ce qui permet des échanges de données et d’informations entre ces objets et Internet. L’IoT comprend les objets (servant de capteurs), le réseau, les données et informations captées ou utilisées par l’objet et les applications d’exploitation permettant l’utilisation de ces objets ainsi que des données et informations utilisées.

L’industrie est un des principaux marchés dans lesquels se développent les objets connectés. En effet, selon une étude OnePoll pour reichelt elektronik, 77% des entreprises industrielles françaises utilisent déjà cette technologie. L’IIoT (« Industrial Internet of Things ») désigne l’emploi de cette technologie dans le secteur industriel.

Les apports de l’IoT à la GMAO

GMAO signifie Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur, et désigne de manière générale toute méthode de gestion des opérations et des informations de maintenance à l’aide d’un outil informatique. Cela comporte principalement le référencement des équipements, la planification des opérations et la traçabilité des actions passées.

Accessibilité en mobilité

L’IoT rend accessible le logiciel de GMAO depuis n’importe quel appareil. Avec Altair Service Manager, il est possible de garder un œil sur l’état des équipements et d’avoir un suivi complet de votre clientèle même en déplacement simplement en étant connecté·e à votre serveur.  Et pour les zones non couvertes, l’application mobile prend le relai en mode asynchrone.

Améliorez la gestion de vos pièces détachées

La GMAO et l’internet des objets fournissent à tous les services de l’entreprise un flux de données qui permettent aux employés de savoir quand et comment sont utilisés les équipements. Cela permet aux services concernés de suivre l’utilisation des pièces détachées disponibles et de contrôler l’achat de nouvelles pièces.

Améliorer le cycle de production grâce aux analyses prédictives

En se basant sur les données recueillies à l’aide de capteurs fixés sur les équipements puis transférées à la GMAO, le logiciel peut analyser l’état des équipements et ainsi prévenir les risques de pannes. De plus, même si une panne inattendue se produit, l’équipe de maintenance en sera informée immédiatement par le logiciel de gestion de maintenance.

Avantages en termes de coûts

Grâce à cette technologie, il est possible de réduire les coûts de maintenance sur le long terme. En effet, en évitant les arrêts non planifiés et en anticipant correctement les besoins de réparations de l’équipement, il est possible d’éviter de nombreuses pertes.

Industrie 4.0, nouveau bras armé de la maintenance 

L’IoT permet d’améliorer la maintenance au cœur des entreprises. En effet, grâce à cette technologie il est plus aisé d’anticiper et d’éviter les pannes de machines et d’équipements ou les interruptions d’opérations et de production.

La Maintenance prédictive 4.0 (PdM 4.0 ou PHM 4.0 pour « Predictive Health Monitoring ») permet de (Aksa et al.,2021) :

  • Anticiper les pannes en relevant des données provenant de plusieurs sources (capteurs, IOT, GMAO …)
  • Mettre en place des schémas de pannes grâce à des corrélations entre les données (Data Mining), pour pouvoir planifier les maintenances et ainsi éviter de suspendre la production.
  • Agir juste avant que la panne n’immobilise l’équipement, en faisant intervenir au bon moment : l’équipe, le matériel et la pièce défectueuse.
  • Exploiter la puissance de l’intelligence artificielle pour créer des aperçus et détecter des modèles et des anomalies qui échappent à la détection par les pouvoirs cognitifs des humains, même les plus doués.
  • Prédire ce qui était auparavant imprévisible et de réduire de quelques points le temps de disponibilité et de prolonger la durée de vie de vos actifs.

« La maintenance prédictive et l’asset tracking sont les deux applications les plus importantes dans l’IoT en France. Selon une étude OnePoll réalisée en février 2021 pour le fabricant allemand reichelt elektronik, 75% des décideurs français interrogés dans la tech ont recours à de la maintenance prédictive pour leur production et 44% de ceux qui n’utilisent pas la technologie prévoient de l’implémenter à partir de l’année prochaine. »

Arnaud Kurowski, de la société Stratus Technologies, reconnaît que le concept de maintenance prévisionnelle n’est pas nouveau mais que « la véritable nouveauté réside dans la puissante combinaison de l’enregistrement de données, de dispositifs d’IIoT, de l’Edge computing et de l’apprentissage automatique basé sur le cloud. »

Pour plus d’information sur notre GMAO, n’hésitez pas à nous contacter !

Anna Zanirato